Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 par Etty Hillesum

Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 par Etty Hillesum

Titre de livre: Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943

Auteur: Etty Hillesum

Broché: 408 pages

Date de sortie: April 18, 1995

ISBN: 2020246287

Éditeur: Seuil

Téléchargez ou lisez le livre Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943 de Etty Hillesum au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Télécharger PDF Lire En Ligne

Etty Hillesum avec Une vie bouleversée, suivi de lettres de Westerbork : Journal 1941-1943

Éditions Seuil "Points", traduit du néerlandais par Philippe Noble. Hollande 1941. L'armée allemande occupe le pays. Les persécutions antisémites s'intensifient. Etty Hillesum, une jeune femme juive, tient un journal et y relate son cheminement intérieur, tandis que l'étau de l'oppression se referme sur elle et ceux qui l'entourent. Pour elle, il est possible d'être profondément heureux en faisant le choix de la vie dans un monde en proie à la haine et à la souffrance. Etty aime la vie mais regarde la mort en face. « La vie est grande, bonne, passionnante, éternelle, et à s'accorder tant d'importance à soi même, à s'agiter et à se débattre, on passe à côté de ce grand, de ce puissant et éternel courant qu'est la vie » affirme t-elle. La rencontre avec Julius Spier (1887-1942), un « psycho-chirologue », va être le point de départ d'un travail d'introspection qu'Etty mettra par écrit entre 1941 et 1942. Ce voyage navigue entre doutes et certitudes, tension et paix et son obstination à voir clair en elle. Un chemin qui conduit peut-être à la vraie liberté. « Il faut aussi accepter de passer par des moments où l'on est incapable d'être créatif. Plus on l'accepte sincèrement, plus ces moments passent vite. [...] Soyez simple et vivez simplement. Ne faites pas de vagues, n'essayez pas d'être intéressant, gardez vos distances, soyez honnête, combattez l'envie d'être bien vu des autres. » Les menaces extérieures s'aggravent, la terreur grandit de jour en jour et elle garde un formidable appétit de vivre, de nombreux projets dont celui d'écrire.« Si j'écris un jour je voudrais tracer aussi quelques mots au pinceau sur un grand fond de silence. » Cette méditation personnelle se poursuit dans la seconde partie de ce livre, consacrée aux lettres de Westerbrok. Ce camp de réfugiés dépendait du gouvernement néerlandais.. En juillet 1942, il passe sous le commandant allemand et devient un camp de transit.